Tout sur le gonflage des pneus de vélo – BESV

Gonfler le pneu d’un vélo ? Voilà comment s’y prendre !

Cela semble si simple, et en fait ça l’est : gonfler le pneu de votre vélo électrique BESV.  Il suffit de bien faire les choses pour pouvoir profiter pleinement de son vélo.  Par exemple, il est très important que vous utilisiez une pompe qui s’adapte à la valve de l’e-bike.  Autre question importante : combien de bar de pression dans le pneu ?  Nous répondons à ces questions dans cet article, et expliquons dans les détails comment gonfler correctement un pneu.

Pourquoi il est si important de gonfler correctement son pneu

Un pneu mal gonflé peut causer de nombreux problèmes.  En effet, les pneus sont spécialement conçus pour fonctionner à une certaine pression d’air.  Un pneu gonflé trop fort ou trop mou est plus susceptible de crever, ce qui est la dernière chose que vous souhaitez, n’est-ce pas ?

Il est également important de trouver le bon équilibre entre performances et confort.  Le pneu est-il sous-gonflé ?  Vos roues auront alors une plus grande résistance au roulement, ce qui signifie que vous devrez pédaler plus fort et que vous ne tiendrez pas aussi longtemps avec une batterie pleine.  En revanche, des pneus sur gonflé donnent trop peu d’amortissement, ce qui signifie que vous ressentirez chaque bosse de la route dans vos poignets.  Pas sympa !

DSC02064 - crop 1

Valve française (Presta)

La valve française (également appelée valve Presta) est un peu plus étroite que la valve néerlandaise et équipée d’un bouchon tournant supplémentaire. Comme le diamètre de la valve est plus petit, le trou dans la jante (par lequel la valve dépasse) est également plus petit. Idéal pour les vélos sportifs à jantes fines, comme les vélos de course et les vélos électriques sportifs. Nos modèles BESV Trekking sont également équipés de valves françaises.

Valve de voiture (Schrader)

Possédez-vous un vélo de montagne, tel qu’un BESV e-MTB ? Dans ce cas il est équipé d’une valve auto, ou valve Schrader. Cette valve est extrêmement robuste et est donc idéale pour toutes vos aventures offroad. En outre, elle est utilisée dans le monde entier pour tout (voitures, motos, cyclomoteurs et appareils), de sorte que vous pouvez trouver une pompe pour cette valve dans chaque station-service.

Quelle pression pour un pneu de vélo ?

Comme nous l’avons mentionné, la bonne pression des pneus est très importante. Mais quelle est la bonne pression des pneus ? Cela varie selon le type de vélo et le type de pneu :

  • Pour les vélos de ville, elle se situe généralement entre 2,5 et 3,5 bars.
  • Pour les pneus de vélo de montagne, maintenez une pression entre 1,4 et 2,6 bars.
  • Pour les vélos course et les vélos électriques sportifs, la plage idéale se situe entre 6,0 et 9,0 bars.

Ces valeurs ne sont qu’indicatives. La pression recommandée pour les pneus est toujours indiquée sur le pneu lui-même. Si vous gardez le juste milieu entre ces valeurs lorsque vous gonflez, vous êtes en fait toujours sur la bonne voie. Vous pourrez alors décider par vous-même de ce que vous aimez. Par exemple, les personnes plus lourdes voudront souvent gonfler leurs pneus un peu plus fort. Allez-vous rouler dans la boue ou la neige ? Dans ce cas, il est judicieux d’opter pour une pression de pneu plus basse, car vous avez alors plus d’adhérence.

Gonfler le pneu de vélo étape par étape

Maintenant que vous savez quelle est la valve de votre pneu et quelle est la pression idéale, la partie amusante peut commencer : gonfler votre pneu étape par étape. Nous avons listé les étapes ci-dessous. Elles sont les mêmes pour chaque type de valve, sauf pour les étapes 2 et 4. Avec les valves françaises, ces étapes sont légèrement différentes.

Étape 0 : La bonne pompe

Avant de commencer à pomper, vous avez besoin d’une bonne pompe avec une tête qui s’adapte à la valve. La plupart des pompes à vélo modernes (avec une tête de bouton ou une tête de vis) s’adaptent à tout type de valve, sinon un mamelon peut être utile. Nous vous recommandons également d’utiliser une pompe avec un manomètre, afin que vous puissiez voir immédiatement la pression des pneus. Il est également judicieux d’utiliser une pompe avec un tuyau (ou un tube avec une pompe portable). De cette façon, vous courez le moins de risque d’endommager la valve.

Étape 1 : Tourner la valve vers le bas

Tournez d’abord la valve vers le bas.  Cela vous permet d’avoir un bon accès et facilite la fixation de la tête de pompe.

Étape 2 : Dévisser le(s) bouchon(s)

Puis dévissez le bouchon.  S’agit-il d’une valve française ?  Dévissez également la valve.  Faites attention, car si vous tournez trop loin, vous desserrerez tout l’intérieur et tout l’air sortira. Ce n’est pas l’intention.

Étape 3 : Pomper !

Placez maintenant la tête de la pompe sur la valve et gonflez le pneu jusqu’à ce qu’il possède la bonne pression.

Étape 4 : Serrer le(s) bouchon(s)

La dernière étape du gonflage d’un pneu de vélo consiste à revisser le bouchon.  Avec une valve française, vous devez également revisser le bouchon supplémentaire.  Vérifiez (surtout avec les valves françaises) l’écrou de la jante pour être sûr. Celui-ci doit toujours être serré pour éviter les fuites au niveau de la valve.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Comparer

It seems that you speak English. Would you like to redirect to the English website?

en flag Redirect
close